Lecture(s) éthique(s) en littérature de jeunesse : représentations animales et écologie

Événement passé
Colloque

Organisation : Philippe Clermont, Anaïs Perrin, Université de Strasbourg ; Anne Besson, Charlotte Duranton, Université d’Artois

16 17 novembre 2023
Amphithéâtre - INSPE Strasbourg - Campus Meinau

Télécharger le programme du colloque

Lire le compte-rendu du colloque

Alors que le lien entre l’enfance et les animaux n’est plus à prouver (de Fontenay 1998) et que les animaux habitent les productions pour enfants plus que n’importe quel autre champ culturel, la littérature et la culture pour la jeunesse apparaissent comme les lieux privilégiés de l’expression d’un tournant animal contemporain, ainsi que des sensibilités écologiques et environnementales qui l’accompagnent. Une littérature engagée dans la défense des animaux pour eux-mêmes commence à voir le jour, qu’il s’agisse d’albums pour les plus jeunes, ou bien de romans pour adolescents et jeunes adultes. De nouvelles thématiques s’ouvrent et enrichissent les représentations animales contemporaines, bien loin du « masque d’enfance » (Nières-Chevrel 2009 : 48) que revêtent les personnages animaux traditionnels, qui servent surtout de relais aux messages humains. L’émergence des thématiques environnementales donne même lieu, selon Catherine Larrère, à l’apparition d’un nouveau genre en littérature de jeunesse, l’« écolije » (Larrère 2018 : 317), témoignant du renouvellement initié par ces questionnements qui traversent les sociétés occidentales. À l’heure où les notions d’antispécisme et de sentience reconfigurent notre manière d’envisager ceux que l’on appelle désormais les « animaux non humains », qu’en est-il de leurs représentations contemporaines en littérature de jeunesse, en lien avec l’environnement ?

Ainsi, le colloque vise d’une part à faire un état du « réveil » français en littérature de jeunesse contemporaine du point de vue des animal studies, d’autre part à amorcer la constitution d’un réseau de chercheuses et chercheurs travaillant sur une approche écopoétique en littérature de jeunesse.

Dans le cadre des recherches menées au sein de LETHICA, la thématique des « révolutions morales » sera engagée par la prise en compte neuve de l’éthique animale et de ses représentations en littérature et illustrations pour la jeunesse. « Faire cas, prendre soin » sera abordé par les contributions qui érigeront telle figue animale en cas d’étude révélateur, alors que d’autres mobiliseront des corpus représentant des façons de prendre soin de l’animal. La littérature ou l’image jouent alors comme une réponse sensible et émotionnelle à de nouvelles préoccupations.

  • De Fontenay Élisabeth (1998).  Le Silence des bêtes. La philosophie à l’épreuve de l’animalité, Paris, Fayard.
  • Larrère Catherine (2018). « Postface » à Éco-graphies Écologie et littératures pour la jeunesse, Nathalie Prince, Sébastian Thiltges (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes.
  • Nières-Chevrel Isabelle (2009). Introduction à la littérature jeunesse, Paris, Didier jeunesse.

Consulter l'appel sur Calenda

Consulter le site de l'INSPE Strasbourg